Prenez au sérieux le signal d'alarme des entrepreneurs

 

Lorsque plus de 400 entrepreneurs de grandes entreprises familiales mettent en garde, via une lettre ouverte, contre les effets pervers qu'une taxe supplémentaire sur la fortune aurait sur la création de prospérité dans notre pays, cela constitue un fait remarquable. Les entrepreneurs en Belgique ont tendance à être discrets et à se tenir loin de la politique, à quelques exceptions près. Lorsqu'un appel aussi fort et massif survient au cours d’une campagne électorale saturée de surenchères fiscales, c'est une véritable déclaration politique.
 

 

monetary-5073834_1280

La croissance de notre productivité doit primer avant tout

Le démarrage de la campagne électorale s’amorce progressivement avec la longue litanie des habituelles promesses: départ anticipé à la retraite, réduction des heures de travail, salaires plus élevés, augmentation des allocations/indemnités, baisse des impôts, investissements supplémentaires dans la transition durable, finances publiques (plus) saines… De manière surprenante, bien qu’émanant de différents horizons politiques, ces promesses passent toutes sous silence un élément particulier: la nécessité d’une croissance de productivité plus élevée qui demeure le facteur essentiel de notre prospérité future.

64 économistes et experts en politique, y compris ceux d'Itinera, ont signé une lettre ouverte appelant le prochain gouvernement à œuvrer pour la croissance de la productivité. Car même nos enfants et petits-enfants ont le droit de vivre mieux que leurs parents et grands-parents.

La carte blanche

À la une